Sapporo, ville internationale où humains et nature sont étroitement liés

Sapporo est une ville attrayante aussi bien pour ses habitants que pour ses visiteurs. Pour preuve, d’après une étude menée par la mairie de Sapporo, plus de 90% de ses habitants déclarent aimer leur ville, et ce depuis plus de 36 années consécutives. De même, la ville a été sélectionnée comme ville la plus séduisante durant trois années à partir de 2010, selon le Classement des villes les plus attrayantes. De plus, dans le classement des villes les plus tendances réalisé par le site américain TripAdvisor en 2013, Sapporo figure en 2e position des destinations en Asie, et en 7e position dans le monde. La ville continue ainsi de retenir l’attention à travers le monde.

Les plus de 1,9 millions d’habitants de la ville vivent au rythme des saisons contrastées

Les quatre saisons sont marquées à Sapporo, et le passage des saisons est clairement défini.Avec le printemps arrivent les beaux jours, les arbres reverdissent et les fleurs s’épanouissent. En été, les températures moyennes dépassent les 20°C, tandis que de nombreux événements sont organisés au plus fort de la saison. En automne, les arbres de la ville se parent de rouge et de jaune. Les premières neiges tombent vers la fin du mois d’octobre, et à partir de décembre, la ville se couvre de son manteau de neige, marquant ainsi le début de la longue saison hivernale.
Temp. moyenne(℃) Temp. max.(℃) Temp. min.(℃) Précipitations (mm)
Janv. -3.6 -0.6 -7 113.6
Fév. -3.1 0.1 -6.6 94
Mars 0.6 4 -2.9 77.8
Avr. 7.1 11.5 3.2 56.8
Mai 12.4 17.3 8.3 53.1
Juin 16.7 21.5 12.9 46.8
Juil. 20.5 24.9 17.3 81
Août 22.3 26.4 19.1 123.8
Sept. 18.1 22.4 14.2 135.2
Oct. 11.8 16.2 7.5 108.7
Nov. 4.9 8.5 1.3 104.1
Déc. -0.9 2.1 -4.1 111.7

Un essor considérable, de la colonisation de Hokkaidō en passant par l’organisation des Jeux olympiques

En 1869, Ezo, la terre des Aïnous, est renommée Hokkaidō et la construction de Sapporo débute sous la supervision du Bureau de colonisation de Hokkaidō. En 1875, les premiers soldats-colons s’installent, et c’est ainsi qu’un ambitieux plan est mis en œuvre. Celui-ci prévoit la construction d’un chemin de fer, la création d’industries et le développement de Sapporo, la capitale. Depuis que Sapporo a acquis son statut de ville en 1922, elle n'a cessé de s'étendre et de voir sa population croître. Dès 1970, elle avait atteint le million d'habitants. Deux ans après, en 1972, Sapporo devient la première ville asiatique à accueillir les Jeux olympiques d’hiver. À cette occasion, le réseau de transports et la zone urbaine sont modernisés, pendant que l’internationalisation de la ville progresse à grands pas. Par la suite, les centres culturels, artistiques et sportifs sont bâtis les uns après les autres, et la ville commence à organiser de nombreux événements et congrès internationaux. Grâce à la richesse de sa nature et à ses infrastructures urbaines avancées, Sapporo poursuit son développement en tant que plaque tournante de Hokkaidō.

Première ville de Hokkaidō, cinquième du Japon

Sapporo compte 1 963 299 habitants au 1er novembre 2017.
Sa superficie de 1 121,26 km² fait près du double des 23 arrondissements de Tokyo.

Longitude du point le plus à l’est : 141°30′ E
Longitude du point le plus à l’ouest : 140°59′ E
Latitude du point le plus au sud : 42°46′ N
Latitude du point le plus au nord : 43°11′ N

Jumelages
Portland, Etats-Unis d'Amérique, depuis 1959
Munich, Allemagne, depuis 1972
Shenyang, Chine, depuis 1980
Novossibirsk, Russie, depuis 1990
Daejeon, Corée du Sud, depuis 2010

Le réseau de transports très étendu facilite les déplacements dans la ville

Le réseau de transports publics de Sapporo comprend un métro, un tramway et des bus qui couvrent l’ensemble de la ville. Le métro, constitué de trois lignes, joue un rôle essentiel, car il n’est pas affecté par le climat rude de l’hiver. Ce réseau de transports publics rend la ville agréable à vivre pour l’ensemble des habitants, des plus jeunes aux plus âgés.

Facilité d’accès à la ville, depuis le reste du Japon comme de l’étranger

En plus de vols internationaux directs à destination de villes du monde entier, l’aéroport de Shin-Chitose, véritable porte d’entrée aérienne de Sapporo, propose des vols intérieurs à destination de Tokyo, Nagoya ou encore Osaka.
En outre, plusieurs moyens de transport permettent de transiter entre l’aéroport de Shin-Chitose et Sapporo. Il faut compter 36 minutes en train jusqu’à la gare de Sapporo, et environ 1 heure en bus jusqu’au centre-ville.

Facilité d’accès à la ville, depuis le reste du Japon comme de l’étranger

Vols internationaux
Séoul, Corée du Sud (Aéroport international d’Incheon) : env. 3h
Busan, Corée du Sud (Aéroport international de Gimhae) : env. 2h40
Taipei, Taiwan (Aéroport international Taiwan-Taoyuan) : env. 4h15
Pékin, Chine (Aéroport international de Pékin-Capitale) : env. 4h40
Shanghai, Chine (Aéroport international de Shanghai-Pudong) : env. 3h20
Hong Kong, Chine (Aéroport international de Hong Kong) : env. 5h40
Guam, États-Unis (Aéroport international de Guam) : env. 4h35
Ioujno-Sakhalinsk, Russie (Aéroport Khomoutovo) : env. 1h20
Hawaii, États-Unis (Aéroport international d’Honolulu) : env. 7h55
Bangkok, Thaïlande (Aéroport international de Suvarnabhumi) : env. 7h
Singapour (Aéroport international de Singapour-Changi) : env. 7h30
Kuala Lumpur, Malaisie (Aéroport international de Kuala Lumpur) : env. 8h40
Tianjin, Chine (Aéroport international de Tianjin-Binhai) : env. 4h20
Nankin, Chine (Aéroport international de Nankin-Lukou) : env. 3h10
Hangzhou, Chine (Aéroport international de Hangzhou Xiaoshan) : env. 3h30
Daegu, Corée du Sud (Aéroport international de Daegu) : env. 2h40
Kaohsiung, Taïwan (Aéroport international de Kaohsiung) : env. 3h55

Vols intérieurs
Sendai - Sapporo : 1h10 Nagoya - Sapporo : 1h40
Tokyo - Sapporo : 1h30 Osaka - Sapporo : 1h55
Niigata - Sapporo : 1h10 Fukuoka - Sapporo : 2h35